Accueil

Agir sur le recrutement et la formation des médecins du travail

Agir sur le recrutement et la formation des médecins du travail

La valorisation du rôle du médecin du travail et la prise en compte d’aspects démographiques défavorables imposent d’élargir les filières de formation par le développement notamment de la formation continue.
 
Un plan de communication vigoureux peut également être mis en place pour que les étudiants en médecine choisissent plus nombreux la médecine du travail.
 
Enfin, la formation initiale doit mieux valoriser le métier de médecin du travail.
 
Dans cet esprit et afin de pouvoir faire évoluer le cadre normatif, les ministres du travail, de la santé et de l’enseignement supérieur et de la recherche confieront une mission de trois mois à des experts afin de proposer les évolutions nécessaires en matière de formation initiale et continue des professionnels de la santé au travail et principalement des médecins du travail. Celles-ci pourront être mises en œuvre dans la foulée de la restitution de cette étude.
 
L’Etat soutiendra l’élaboration de recommandations en santé au travail, selon une méthodologie validée par la Haute Autorité de Santé. A ce jour, les instructions techniques données aux médecins du travail par voie réglementaire couvrent un champ très limité, sont souvent obsolètes au regard de l’état des connaissances et font, de ce fait, l’objet de nombreuses critiques. C’est pourquoi il convient de doter les médecins du travail de référentiels en matière de suivi médical garantissant un fort niveau de protection de la santé des travailleurs. Par ailleurs, l’inscription de la médecine du travail dans des démarches de professionnalisation comparables à celles menées par la médecine de soins (élaboration de bonnes pratiques par les sociétés savantes et validation par la HAS) est de nature à redonner de l’attractivité à cette profession aux yeux des étudiants en médecine.
Portail ADHÉRENT Portail INTERIMAIRES AGENDA E-learning