Accueil

Ciné-débats "Les Risques Psycho-Sociaux au travail"

Si le travail peut faire autant souffrir, c’est parce qu’il est porteur de nombreuses promesses. Promesse de l’utilisation et du perfectionnement de savoir-faire, promesse d’accomplissement de soi par le regard des autres sur son travail et de la construction identitaire qui en découle. Promesse d’autonomie financière, le travail est aussi promesse de l’apprentissage du vivre ensemble. Le monde du travail est l’espace social qui nous oblige à sortir de nous-mêmes, à interagir, à partager et à nous confronter avec tous les autres.

 

Travailler, c’est se travailler et travailler ensemble.

 

C’est parce que le travail est porteur de toutes ces promesses qu’il peut, dans des conditions négatives, être source de souffrances spécifiques, de destructivité massive, incompréhensibles de l’extérieur.

 

Et souvent de l’intérieur, pour celui qui souffre.

 

Santé au Travail 72 organise du 13 au 19 novembre 2019 des soirées ciné-débats avec comme thème « Les risques psychosociaux au travail », au cinéma Les Cinéastes (Le Mans).

 

Au programme : la projection d’un film par soirée traitant de la souffrance au travail, suivie d’un débat animé par des professionnels de la santé au travail (Médecins, Psychologues, Inspecteurs du Travail…).

 

Au moyen de trois films et un documentaire, l’objectif est de sensibiliser, d’informer et d’échanger avec le grand public sur la question des RPS et de la souffrance au travail.

 

Une action portée par le Plan Régional Santé Travail des Pays-de-la-Loire

 

Ces soirées ciné-débats s’inscrivent dans le 3ème Plan Régional Santé-Travail des Pays-de-la-Loire, qui s’intéresse à tous les risques professionnels, et particulièrement aux RPS. Deux axes sont mis en avant : mettre en visibilité des acteurs régionaux en capacité d’accompagner les entreprises en prévention de ce risque ; construire une communication spécifique axée sur les témoignages, les retours d’expérience et l’efficacité des actions menées pour la santé des salariés et la performance de l’entreprise.

 

 

Mercredi 13 novembre – 20:00 « Sauf le respect que je vous dois » (Réalisateur : Fabienne GODET)

À 40 ans, François a tout pour être heureux, une famille, un travail, des amis... Mais un tragique évènement au sein de son entreprise va remettre en question les principes qui régissaient sa vie. François saura-t-il se réveiller et refuser ce qu'il juge maintenant intolérable ?

 

 Intervenants débats : Dr de YBARLUCEA (Psychiatre EPSM de la Sarthe), Dr LAINÉ (Médecind du Travail, ST 72), Isabelle QUEGUINER (Inspection du Travail, Le Mans) 

 

 

Jeudi 14 novembre – 20:00 – « Ceux qui travaillent » (Réalisateur : Antoine RUSSBACH)

Cadre dans une compagnie de fret, Frank consacre sa vie au travail. Alors qu’il doit faire face à une situation de crise à bord d’un cargo, Frank, prend - seul et dans l’urgence - une décision qui lui coûte son poste. Profondément ébranlé, trahi par un système auquel il a tout donné, le voilà contraint de remettre toute sa vie en question.

 Intervenants débats : Magali MANZANO (Psychologue du Travail, ST72), Dr BIDRON (Médecin du Travail, ST72)

 

 

Lundi 18 novembre - 20:00 – « Corporate » (Réalisateur : Nicolas SILHOL)

Émilie Tesson-Hansen est une jeune et brillante responsable des Ressources Humaines, une « killeuse ». Suite à un drame dans son entreprise, une enquête est ouverte. Elle se retrouve en première ligne. Elle doit faire face à la pression de l’inspectrice du travail, mais aussi à sa hiérarchie qui menace de se retourner contre elle. Emilie est bien décidée à sauver sa peau. Jusqu’où restera-t-elle corporate ?

 

Intervenants débats : Gwenaël LAIR (Psychologue du Travail, CARSAT), Elisabeth TAYAR (Chargée de mission, ARACT), Dr MARGANNE (Médecin Inspecteur, DIRECCTE Pays-de-la-Loire)

 

 

Mardi 19 novembre – 20:00 – « L’entrée du personnel » Réalisateur : Manuela FRESIL

L'abattoir est loin de tout, tout au bout de la zone industrielle. Au début, on pense qu'on ne va pas rester. Mais on change seulement de poste, de service. On veut une vie normale. Une maison a été achetée, des enfants sont nés. On s'obstine, on s'arc-boute. On a mal le jour, on a mal la nuit, on a mal tout le temps. On tient quand même, jusqu'au jour où l'on ne tient plus. C'est les articulations qui lâchent. Les nerfs qui lâchent. Alors l'usine vous licencie. A moins qu'entre temps on ne soit passé chef, et que l'on impose maintenant aux autres ce que l'on ne supportait plus soi-même. Mais on peut aussi choisir de refuser cela.

 

Intervenants débats : Charlotte MILANDRI (Secrétaire générale, FNATH), Dr BOUVELOT (Médécin coordonateur ST72), Anthony LONGUET (Inspection du Travail, Le Mans)

 Ciné Débat Rps Flyer A4

Lire plus de publications sur Calaméo
Portail ADHÉRENT Portail INTERIMAIRES AGENDA E-learning